Diète méditerranéenne et diète cétogène : quelle différence ?


Diète méditerranéenne et diète cétogène : quelle différence ?

Selon sa définition une diète ou régime consiste en une abstention de certains aliments suite à certains excès impactant sur la santé ou en conséquence d’une maladie en particulier. Le régime modifie les habitudes alimentaires et doit être suivi avec beaucoup de précaution pour éviter les carences alimentaires et l’effet négatif de celui-ci sur le corps et la nutrition de l’individu. Le régime thérapeutique est donc prescrit par un médecin et l’alimentation sera donc adaptée aux problèmes de santé décelée après un bilan de santé.

Afin d’obtenir le résultat escompté sur la personne pratiquant le régime. Que ce soit dans une démarche de perte de poids ou tout simplement une quête d’amélioration du mode d’alimentation. Ou encore pour une fin de rétablissement de la santé du patient, il existe plusieurs régimes selon les besoins de chaque personne. Souvent, le but peut être la perte de poids mais pas forcément même si en modifiant l’alimentation, il se peut que la perte de poids soit inévitable. 

Depuis quelques années, il subsiste une émergence de nouvelles tendances dans le type d’alimentation. Parmi les plus populaires se trouvent la diète méditerranéenne et la diète cétogène.

Mais quelle est donc la différence entre ces deux régimes ? 

LA DIÈTE MÉDITERRANÉENNE

Selon des études menées par le U.S. NEWS évaluant 41 régimes réputés, la diète méditerranéenne a été sacré la meilleure diète globale, la meilleure diète pour une alimentation saine, la meilleure diète végétarienne, la meilleure diète pour le diabète et la diète la plus facile à suivre. De ce fait, il semble évident que ce type de régime est efficace et cela justifie le nombre grimpant de plus en plus d’adeptes de ce type de diet. 

QU’EST-CE QUE LE RÉGIME MEDITERANNEEN ?

Le régime méditerranéen appelé aussi diète méditerranéenne ou  régime crétois est une technique d’alimentation habituelle de nombreux pays aux alentours de la mer Méditerranée qui se distingue par la consommation en abondance de fruits, légumes, herbes aromatiques, céréales, légumineuses et d’huile d’olive, mais aussi une consommation tempérée de produits laitiers d’origine variée (lait de chèvre et lait de brebis essentiellement et issus de lait de vache dans une moindre mesure), d’œufs et de vin (toujours avec modération), une consommation limitée de poisson et de volaille et une faible consommation de viande rouge, de charcuterie et de sucrerie. Le but étant d’apporter le plus d’apport en énergie possible au corps, en évitant au maximum de manger les aliments potentiellement source de dégâts à la nutrition.

BIENFAITS DE LA DIÈTE MÉDITERRANÉENNE

Les aliments cités ci-dessus sont réputés pour contribuer de différentes manières à la baisse de la mortalité selon plusieurs études. Basé sur des études de type expérimental.

1/ Troubles neurologiques

L’analyse de 5 études conduit à la conclusion selon laquelle le régime méditerranéen est associé à une baisse des risques de développer les maladies dégénératives telles la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson. Ce type de régime, non seulement, réduirait le risque de l’apparition de la maladie d’Alzheimer mais freinerait également son évolution. Suivre une diète méditerranéenne est alors bénéfique pour toute sorte d’individus, et ce même en étant encore jeune. Cela permet d’éviter de manger trop de produits contenant des mauvaises graisses, des lipides ou glucides à quantité immodérée et qui peuvent être source de maladie grave comme le cancer par exemple.

Les fonctions cognitives des patients assignés à un régime riche en huile d’olive et noix étaient meilleures  que les patients au régime pauvre en graisse. Leur score cognitif étaient meilleures mais s’améliore depuis le début de l’étude.

2/ Maladie cardio-vasculaire

D’après une étude menée en 1970 sur sept pays, il a été établi que les hommes crétois possédaient un taux extraordinairement bas de décès liés à des maladies cardio-vasculaires malgré une forte consommation d’aliments riches en lipides. Cela a encouragé les chercheurs à pousser leurs études dans leur type d’alimentation puisque manger ce genre de repas n’est donc pas si néfaste au corps si c’est accompagné d’un régime bien élaboré. De surcroît, ce type d’alimentation peut réduire le risque de concevoir certaines maladies liées à certains produits alimentaires à l’issu et de composition peu fiable et souvent nuisibles à la santé.

Des dizaines d’années plus tard, après avoir modifié l’alimentation  de personnes ayant survécu à une première crise cardiaque, en utilisant une margarine à base d’huile de colza, en augmentant la consommation de pain et des fruits riches en vitamine, tout en diminuant  les viandes transformées et les viandes rouges, de régime a mis en exergue, une étonnante chute de 70% de la mortalité toutes origines confondues a été constatée. 

LA DIÈTE CÉTOGÈNE

Le régime cétogène est un régime très stricte et tout le monde ne peut décider du jour au lendemain de s’y mettre. Comme tout régime, il doit avant tout être réalisé après une consultation chez son médecin, surtout si des problèmes de santé existent. 

Les personnes présentant des soucis de santé comme le diabète de type 1, une insuffisance rénale ou ayant des troubles alimentaires par exemple doivent éviter à tout prix ce type de régime vu la quantité de restriction et l’apport en énergie éventuellement insuffisant. 

QU’EST-CE QUE LE RÉGIME CÉTOGÈNE ?

Le régime cétogène, également appelé diète cétogène, régime low carb ou régime Keto est un régime stricte basé sur une alimentation à très basse teneur en glucides (5% de calories provenant de glucides)  et riche en graisses (75 à 80%) mais un peu moins en protéines (15 à 20%).

D’après des études, le régime kéto a été démontré être efficace contre  l’épilepsie grâce à la cétose. L’état de cétose s’accomplit quand l’organisme, privé de glucides, puise son énergie dans les lipides et est incité à brûler les graisses et les cétones plutôt que les glucides.

Le régime cétogène est la version la plus extrême du régime Low Carb High Fat en exigeant au maximum 30 à 50g de glucides par jour.

BIENFAITS DE LA DIÈTE CÉTOGÈNE

1/ Traitement du diabète et perte de poids

Le régime Kéto aide également à réguler la sensibilité à l’insuline et permet de traiter le diabète en limitant l’apport en glucides et par conséquent la production d’insuline. Comme la glycémie dans le corps est mieux gérée, les effets sur la perte de poids ne tarde pas à se faire observer car l’appétit s’en trouve mieux régulé. 

La perte de poids importante, causée par la réduction de la consommation de calories, peut être observée entre 2 et 6 mois. Mais un suivi de santé régulier est toujours conseillé en période de régime car une perte de poids trop brusque n’est pas toujours signe de régime qui fonctionne. Elle pourrait être liée à une altération de la santé suite à une baisse trop considérable de l’apport nutritionnel nécessaire dans le corps de l’individu. Ou encore une perte de poids associée à un stade plus ou moins grave d’une ou plusieurs maladies mal diagnostiquées (diabète, cancer, etc.).

2/ Traitement du cancer

Etant donné que les cellules cancéreuses dans le corps ne se nourrissent que de glucose, la diète cétogène peut donc contribuer à diminuer la production des tumeurs en réduisant leur assimilation des glucides. 

Cependant, les études cliniques sont encore en cours donc, ces conclusions sont à établir bien que les résultats ont été satisfaisants chez des souris présentant le cancer de l’estomac et des tumeurs cérébrales. Bien que certains aliments et produits ont déjà été confirmés être plus enclins à produire des effets produisant ou aggravant les maladie du cancer.

3/ Traitement de l’épilepsie

Le régime kéto permet de diminuer chez les enfants les crises convulsives de 30 à 40 %. C’est grâce aux cétones que produit l’organisme, durant la diète cétogène, qui possèdent des propriétés limitant les crises liées à cette maladie d’épilepsie. 

En conclusion, la diète cétogène est plus stricte que la diète méditerranéenne qui est plus un mode d’alimentation. Les risques de déséquilibre en apport nutritionnel sont plus grands avec le régime kéto.  D’où l’obligation d’effectuer un bilan de santé avant d’entamer ce type de régime. Des produits contenus dans certains aliments pourraient avoir des effets graves et parfois irréversibles sur la santé de certaines personnes. C’est donc un régime à ne surtout pas prendre à la légère d’autant plus que le corps de tout le monde ne réagit pas de la même façon à ces produits.

Avec le régime méditerranéen, il est tout à fait possible de concocter des repas très variés avec de multiples recettes. Les aliments comme l’huile d’olive, les légumes, les gras sains et les légumineuses sont permis. Tandis que les restrictions alimentaires, basé sur une alimentation riche en graisses, tempérée en protéines et très pauvre en glucides, sont plus extrêmes chez le régime cétogène et donc les risques d’avoir des effets secondaires sur la santé sont d’autant plus importants. Selon la santé générale, l’âge ou la morphologie du corps de chacun, un régime alimentaire ou un autre pourrait convenir ou pas. Mais que ce soit avec le régime méditéranéen ou avec le régime keto, l’alimentation est composée en majorité de fruits et de légumes. Des aliments connus pour leurs multiples vertus bienfaisantes pour le corps et la santé en général. Il est d’ailleurs conseillé à tout type d’individu, en régime ou pas, en quête de perte de poids ou non, de manger ce type d’aliments afin d’adopter une alimentation saine et équilibrée. Un bon équilibre alimentaire maintiendrait le bien être d’un corps en bonne santé, et aiderait d’une manière ou d’une autre un corps présentant des maladies à mieux les combattre.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *